Comment je me suis mise aux vacances perpétuelles

Comment je me suis mise aux vacances perpétuelles

19 octobre. Ca y est, le léger voile de soleil qui colorait tes joues a disparu, tes tongs sont parties hiberner dans la cave… et elles ont embarqué ta motivation au passage.

Résultat : c’est le retour de la grise mine, d’une flemme dont tu te passerais bien, le défilé des semaines où tu te dis « vivement les vacances ». Et celles qui viennent de finir (si, si, je t’assure, c’était il y a quelques semaines !) te semblent déjà être un souvenir en noir et blanc.

Alors tu vas faire quoi ?

Regarder les photos de tes vacances au soleil avec la larme à l’oeil pendant les prochains mois ?

Ronchonner jusqu’au séjour au ski en février ? jusqu’au prochain 25° sur les plages en avril ?

Je vais pas te mentir, c’est pas mon plan, j’ai choisi une option plus douce : je reste en vacances !

Comment je fais ça ? En optimisant mon temps jusqu’à la moindre seconde, en déléguant et en automatisant ?

Non. J’ai un petit côté feignasse, mais je n’ai pas choisi un job que j’adore pour le faire faire à 100% par quelqu’un d’autre.

Je te parle d’une solution qui peut s’appliquer pour toi, quel quel soit ton métier ou ton domaine d’activité : je reste en vacances dans mon coeur et dans mon corps.

Réfléchis à l’idée une seconde :

Pourquoi tu aimes tellement être en vacances, finalement ? C’est simple : parce qu’en vacances, tu t’écoutes mieux.

En vacances, tu ne minutes pas ton quotidien de rendez-vous en rendez-vous. Tu flânes un peu, tu prends le temps, tu papillonnes.

En vacances, le quotidien ne ressemble pas à une suite de contraintes sans fin. Il est rythmé par le plaisir : un rosé et un barbecue avec les copains, les longues soirées dehors sur la terrasse…

En vacances, la rigueur de la veste chic ne t’étouffe plus. Tu respires dans tes vêtements légers et colorés.

Que se passerait-il si tu injectais un peu de tout ça dans ta vie d’hiver ? Allons-y par petites touches :

Que se passerait-il…

  • si tu commençais ta journée, au saut du lit, avec un truc que tu kiffes ? (plus positif que d’anticiper tous tes rendez-vous de la journée dans ta douche, non ?!)
  • si tu portais une grosse broche à paillettes sur ta veste noire ? ou une chemise un peu plus fun ? (j’ai testé les baskets à paillettes, ça illumine mon quotidien !)
  • si tu instaurais un soir relâche, de temps en temps, en semaine (on dine à l’heure qu’on veut, et on s’en fout si c’est des chips et du saucisson) ?


Oui, je sais : arrêter de prendre les choses trop au sérieux, et changer son rapport au temps, c’est pas révolutionnaire, comme idée, hein ?!

Chiche que t’essayes !

Bon lundi :*

PS – l’option de niveau avancé : et si tu instaurais dans ta semaine bien rythmée d’entrepreneur un créneau de 2 heures rien que pour toi, et que tu t’accordais autant d’attention qu’à tes clients ? Si tu ne sais pas comment faire ça, réserve un échange de 30 minutes offert pour qu’on en parle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *