[TPE/PME] Pourquoi la QVT devrait être votre priorité pendant le confinement

En tant que dirigeant, vous vous préoccupez surement de la façon dont vous allez relancer votre dynamique commerciale dès que le monde va recommencer à s’ouvrir. C’est normal. Pourtant vous devriez penser à la Qualité de Vie au Travail dès maintenant, et voici pourquoi.

On observe des phénomènes instructifs à ce stade du confinement :

Le retour à l’essentiel

Il n’y a qu’à voir sur quels produits se ruent les consommateurs au supermarché pour le comprendre : la farine, le beurre… Les produits basiques, en somme. On observe que les individus se mettent à faire leur pain ou leur pâte à tarte, à apprendre à cuisiner plutôt que d’acheter du prêt-à-manger.

Un peu facile, trop superficiel ? OK. Allons voir plus profond.

Se reposer, être avec nos proches, entretenir le jardin et faire pousser des légumes, faire de l’activité physique confinée, apprendre (enfin) à méditer, faire du tri dans nos placards, peindre, écrire… Les loisirs qui ont la cote (un peu les seuls disponibles, en même temps) nous amènent à nous recentrer sur nous-mêmes et sur ceux qui comptent, et à prendre soin de notre environnement direct.

L’introspection

Tout ça nous mène à une autre tendance : confiné chez eux, éloignés de leur (hyper)activité professionnelle, beaucoup de personnes finissent par se poser des questions. Ca gamberge. Est-ce que ce ne serait pas le moment pour enfin remettre mon CV à jour et réactiver mon réseau pour aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte ? Et cette reconversion à laquelle je pense depuis au moins 2 ans ?

Sans compter que pour ceux qui télétravaillent, pour peu que ça se passe bien, c’est parfois la révélation de conditions un peu plus cool que d’habitude (la vie est toujours plus chouette quand on ne passe pas 3 heures par jour dans les transports en commun).

Et si vos salariés n’étaient pas complètement si pressés que ça de voir la situation revenir à la normale ? Au moment même où vous aurez besoin de relever votre entreprise, pouvez-vous prendre le risque de perdre des compétences précieuses, qui ne manqueront pas de filer vers de nouveaux horizons s’ils leur paraissent plus bleus ?

La quête d’un monde « meilleur »

Parce que c’est ça qui émerge dans les têtes et dans les cœurs : le besoin de quelque chose d’autre. De mieux, de moins parfois aussi. Une alternative qui fasse sens là où le passé dont on se souvient n’en porte plus tant que ça. C’était mieux avant ? Non, ce sera mieux demain. Un peu comme si tout ça était un signe. Comme si on avait le devoir de faire quelque chose de cette crise, de transformer cet événement ahurissant en quelque chose qu’on puisse comprendre.

En résumé : N’ignorons pas cette tendance de fond, qui va prendre de l’ampleur. Les attentes des salariés sur la prise en compte de leur épanouissement professionnel sont réelles, et vos forces vives seront plus efficaces pour redresser les TPE et PME que vous dirigez si elles sont confiantes dans la qualité de l’avenir que vous dessinez pour elles. La QVT est le socle qui rend tout le reste de vos actions plus profitable, plus efficient. Et si vous ne saisissez pas l’opportunité d’être « l’entreprise du futur », d’autres le feront, à n’en pas douter.

Concrètement, que pouvez-vous faire ?

Entretenir le lien lorsque vos salariés sont en activité partielle, solliciter les idées de vos collaborateurs pour préparer « l’après », miser sur l’intelligence collective et la créativité pour construire un futur social dans lequel vos salariés pourront se projeter… Les idées ne manquent pas.

Et vous, qu’avez-vous déjà mis en place ? De quel futur social rêvez-vous ? Partagez votre vision !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *